LIVRAISON GRATUITE SANS MINIMUM D'ACHAT en FRANCE METROPOLITAINE

L'histoire du chanvre

De l'Antiquité aux années 30, le chanvre rythmait la vie des hommes dans toutes les civilisations et pour des usages très variés : culte des esprits et des dieux, chamanismes, célébrations, divinations, remèdes et pratiques médicinales, fabrication de liens et de tissus, alimentation humaine et animale, matériaux d'habitation.... Les traces archéologiques les plus anciennes de l'utilisation du chanvre remontent à environ 11 500 ans avant notre ère et ont été découvertes au Japon et en Europe de l'Est.

Dans la période antique, le chanvre est déjà domestiqué et occupait une place prépondérante dans les pratiques alimentaires, religieuses, sociales et culturelles, au sein de nombreux peuples. Il est écrit notamment que Bouddha a survécu par la consommation de graines de chanvre et que ses vêtements faits de chanvre étaient inaltérables.

Charlemagne finira par imposer le chanvre comme plante textile et denrée stratégique avec le développement des chènevières (champs de chanvre). C'est aussi à cette époque que les Arabes finalisent la technique de fabrication du papier à base de chanvre.

Plus tard, en 1450, Gutenberg imprimera la première Bible sur papier issu du chanvre.

À la Renaissance, le chanvre se popularise dans toutes les campagnes avec l'apparition de linge textile à base de chanvre rustique pour les pauvres et du lin soyeux pour les plus aisés. La majorité des navigateurs, telle que Christophe Colomb, réalise leurs exploits grâce aux cordages et voilures tirées du chanvre très résistantes à l'eau.

En France, en 1666, Colbert décide de créer la corderie royale de l'arsenal à Rochefort afin de sécuriser l'approvisionnement national en chanvre. Le XVIème et le XVIIème siècle ont été propices au développement du chanvre et notamment à l'étude de ses nombreuses vertus thérapeutiques. Sa culture à grande échelle finit par nourrir quelques conflits internationaux et devient source de négociation financière.

À l'aube du XXème siècle, les machines à vapeur sont en pleine expansion et le chanvre n'est plus l'incontournable acteur économique; le développement des lobbies industriels du papier, du coton, de la pharmacie et du pétrole sont grandissants en Amérique, et sont d'une concurrence féroce. De plus, durant les années 20-30 le chanvre connaît un grand succès auprès des populations noires et hispaniques en proie à une grande misère sociale et grands consommateurs de chanvre récréatif et d'alcool... Le chanvre devient alors en peu de temps la plante qui engendre la violence, le désordre social. La confusion entre cannabis récréatif et chanvre industriel est alors opportunément entretenue par les lobbies d'intérêts convergents afin de faire réguler le commerce de chanvre....Après des années de pression et avec un appui politique pour lutter contre la criminalité, le chanvre est définitivement mis de côté avec des restrictions de production, des taxes ce qui propulse les États-Unis au rang de premier producteur mondial de papier et permet au nylon de faire son entrée révolutionnaire sur le marché du textile.


Les incroyables facultés du chanvre